6e édition du colloque le 22 novembre 2019 !

Auditorium Jean-Paul Tardif (Pavillon La Laurentienne) à l’Université Laval

Programmation bientôt disponible !

.

.

Crédit : Agroof – D. Rivest – Agroof

.

.

Crédit : Agroof – D. Rivest – Agroof

Qui sommes-nous ?

Pour sa quatrième édition, le Colloque québécois en agroforesterie conserve la vocation de réunir étudiants, chercheurs, agents de terrain et producteurs afin de discuter ensemble du devenir de l’agroforesterie et de sa communauté au Québec.

Le colloque sera une occasion de réseauter, de s’informer et de discuter de différentes thématiques agroforestières du Québec et d’ailleurs dans le monde. Sous le thème Une agroforesterie pour le Québec, le colloque 2017 sera structuré autour de deux grands thèmes, soit « Une agroforesterie pour le Québec » et « Portrait d’initiatives agroforestières régionales »

À travers des présentations, des plénières et des activités de réseautage, il sera possible d’apprécier les bénéfices des nombreuses déclinaisons de l’agroforesterie, ainsi que d’envisager ensemble les possibilités qui s’offrent pour favoriser sa reconnaissance et le regroupement des acteurs qui s’impliquent dans le domaine.

Le Colloque québécois en agroforesterie, c’est le rendez-vous agroforestier à ne pas manquer !

Au plaisir de vous y rencontrer,
Le comité organisateur

Voir les présentations 2017 !

Comité organisateur

Le comité organisateur de l’édition 2018 du colloque est composé de :

  • Geneviève Laroche
  • Emilie Houde-Tremblay
  • Pauline Litzler
  • Colline Chih
  • Rachel Trottier
  • Catherine Richard
  • Julien Leclerc
  • Catherine Dodaro
  • Alain Olivier
  • Vincent Hamann-Benoit
  • Victor Bérubé-Girouard
  • Damase Khasa
  • Victor Bérubé Girouard
  • Elhadji Alioune Badara Cisse

Notre événement est certifié écoresponsable, ce qui vous assure que le comité organisateur a tout mis en oeuvre pour :

  • Réduire la production de déchets à la source, notamment par l’achat de nourriture en vrac, le recours aux services d’un traiteur certifié et l’utilisation de vaisselle réutilisable ;
  • Compenser les émissions de carbone causées par les déplacements de l’ensemble des participants via le programme de compensation de l’Université Laval ;
  • Faciliter le tri des matières résiduelles en mettant à voter disposition des bacs pour déposer les matières compostables et réutilisables ;
  • Minimiser les impressions en maximisant notre utilisation des outils informatiques pour la promotion, la diffusion et l’organisation du colloque !